9 mai 2013

Welcome to California


Clic sur image pour voir album
Peu après Brookings en Oregon, nous traversons la frontière de la Californie.  La côte continue à nous offrir quelques vues spectaculaires avant que la route ne nous amène un peu plus à l’intérieur des terres.  Nous suivons toujours la fameuse route 101 (one o one, comme on dit ici).  Notre premier arrêt en Californie se fait à Crescent City où nous  nous payons le «luxe» d’un motel pas cher, bienvenu après ces derniers 5 joursde camping.  Le lendemain, nous attaquons une des plus longues journées du voyage à date: 128 km! Nous commençons par une longue montée sur la Scenic Road qui traverse sur environ 16 km, le parc Redwood où poussent les fameux séquoias géants.  




Clic sur image pour voir album
On s’y sent bien petits!  Heureusement, tout ce qui monte redescend et nous avons droit à une grisante descente pour sortir du parc.  Ça file!

Mais les montées se succèdent, les descentes puis encore les remontées...les jambes commencent à manquer d’énergie aux alentours de 100 km (les miennes en tout cas!), mais nous parvenons à rejoindre Eureka (qui porte bien son nom!) où nous attendent des hôtes Warmshower.  Vous dire le plaisir ressenti sous la douche ce soir là...ouf! que ça fait du bien! 

Le lendemain, nous sommes invités au Farmer’s Breakfast du dimanche où on peut manger à volonté oeufs brouillés, jambon, saucisses et crêpes!  Un ami de nos hôtes nous invite ensuite pour le thé chez lui et sur sa terrasse au soleil, il nous donne mille et un trucs pour la visite de San Francisco.   Merci Bruce!

Clic sur image pour voir album

Le séjour de 2 nuits chez Kathy et Dick est salutaire pour les jambes et c’est plein d’entrain que nous repartons pour le parc de Humboldt, où l’avenue of Giants nous permet une ballade extraordinaire à travers les séquoias géants.  Nous campons au State Park au milieu de ce parc, encore une fois dans un site «hiker/biker»...particularité ici en Californie: pas de savon ni de papier dans les toilettes des parcs!  Et les douches qui parfois ne veulent pas fonctionner, grrrr!

Clic sur image pour voir album




La crise économique a fait mal ici...certains coins semblent à l’abandon, beaucoup d’itinérants (parfois très intoxiqués) trainent dans les rues, même dans de petites villes...Nos premières impressions de la Californie: chaud/froid, je dirais...Au propre comme au figuré: le temps s’est un peu gâté et nous faisons notre apprentissage du camping sous la pluie...puis le midi, il fait chaud et on sèche les duvets pendant la pause dîner...avant de camper de nouveau sous un ciel nuageux et un temps plus frisquet!  

Quant aux gens, on perçoit une certaine morosité, les sourires sont difficiles à obtenir et ici dans le nord du moins, on voit beaucoup de gens ayant un style hippie qui a vieilli et on sent souvent des effluves de pot...et tout le monde ou presque semble blasé!  Bizarre...

Clic ici pour voir album
Aujourd’hui, après une épuisante journée de montées et descentes à n’en plus finir, sur la spectaculaire route 1, nous optons pour le confort d’un motel à Fort Bragg.   Autant il faisait chaud pour monter plusieurs kilomètres, autant on se les gelait pour redescendre!  Chaud/froid je vous dis!  On se déshabille, on se rhabille!  Il nous reste 6 jours pour rejoindre San Francisco...Une autre Californie nous y attend peut-être...









2 commentaires:

  1. Dommage qu'il fasse si froid, ici c'est l'été. Ne lachez pas, la chaleur va arriver bien assez vite.
    Vous verrez San Francisco est une ville extraordinaire, je garde de bons souvenirs de mon séjour dans cette ville.
    Bonne soirée
    Lysanne et Louis-P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous serons a San-Francisco demain! Nous y passerons 3 ou 4 jours pour se reposer avant de partir pour les montagnes. Le froid de la côte californienne est avec nous depuis 5 jours. Demain est une journée de 56 kilomètres avec de bons dénivelé pour arriver au Golden Gate

      Supprimer